Série # 1 : Designated Survivor (avis)

Aujourd’hui on se retrouve pour un article un peu particulier puisque l’on va parler série…. Cela fait un petit bout de temps que je ne vous ai pas parlé des séries que je regarde, mais en ce moment j’en ai deux ou trois sous le coude, bien sympatoches, dont j’ai envie de vous parler, donc histoire de faire cela bien comme il faut, je me suis dit que j’allais créer une rubrique « série » pour vous parler un peu de tout ça.

Pour commencer cette nouvelle rubrique, je vais vous parler de ma série coup de coeur, celle que j’aime encore plus que les rouges à lèvres et le tofu (#passiontofu) :

* Designated Survivor (ici)

Le spitch : « Tom Kirkman, un membre du gouvernement, est nommé Président des Etats-Unis après qu’un attentat terroriste ait tué tous ses confrères. Pas du tout préparé, il se retrouve à emménager à la Maison Blanche avec sa femme et ses enfants en une nuit, alors que le monde entier scrute ses premiers pas en tant que commandeur en chef de la nation« .

Alors autant vous le dire tout de suite mes chouquettes, cette série n’est pas une série humoristique, ce n’est pas drôle et si vous avez envie d’une grosse marade ce n’est pas celle qu’il vous faut… Cette série parle de politique, elle est sombre, il y a du suspens, de l’intrigue, des complots, des morts et des coups tordus. Voilà, c’est dit.

Après 24h on retrouve ici Kiefer Sutherland dans le rôle principal; dans cette série il campe le rôle du nouveau Président des Etats-Unis, désigné à cette fonction malgré lui, suite à un énorme attentat ayant (entre autre) tué le Président en fonction. On assiste à sa prise de pouvoir et à ses premiers pas à la Maison Blanche, puis on le suit dans son quotidien, on l’observe tenter de concilier son job de Président avec sa vie de famille ; au tout début on le voit tâtonner, et comme lui on se demande si il ne ferait pas mieux de renoncer, puis au fil des épisodes on le voit avoir un peu plus confiance en lui et avoir un peu plus de contenance, on le voit prendre ses marques, former son équipe, pour finir par embrasser sa fonction et devenir un vrai Président, celui que les américains attendent et dont ils ont besoin en cette période noire de leur histoire.

A coté de ça on l’observe tenter de préserver sa famille et sa vie familiale, on voit ses enfants mis à rudes épreuves par le mandat de leur père, sa femme (Natascha Mchelone) qui passe en une nuit d’avocate de renom à Première Dame et qui doit donc renoncer à exercer le métier qu’elle aime tant. Et puis bien sûr on suit l’intrigue policière, avec le FBI qui tente de trouver les responsables de l’attentat qui a causé 900 morts et surtout nous sommes plongés dans les dessous du pouvoir, les alliances, les coups tordus, les complots, les manigances…

Cette série est prenante, elle nous tient en haleine, elle va de rebondissement en rebondissement et nous fait nous dire à la fin de chaque épisode « putain mais où est ce que cela va s’arrêter !« . Les épisodes sont bien écrits, le rythme est soutenu, et chaque épisode réserve son lot de surprises, il n’y a pas de temps mort.

Et puis bien sûr comment ne pas parler des personnages, tous incroyablement joués par des acteurs de haut vol, ils sont tous attachants, on se prend à espérer qu’untel ne soit pas un traite, qu’un certain couple se forme etc…

Pour conclure ?

Concrètement je pense que cela fait des années que je n’ai pas eu un tel coup de coeur pour une série. On dit toujours que pour savoir si une série va nous plaire il faut regarder trois épisodes, et bien là dès la moitié du premier épisode j’étais sous le charme !

Cette série c’est tout simplement paillettes et confettis, coeur avec les doigts, et amour x 10 000, et je vous la recommande vraiment.

8 thoughts on “Série # 1 : Designated Survivor (avis)

  1. J’ai vu le premier ép. hier soir j’ai adoré, je ne sais pas si à sa place je n’aurais pas démissionner !!!
    Bonne journée

    1. Il est plutôt énorme ce premier épisode in ?! Je t’avoue que je ne sais pas non plus ce que j’aurais fait… Mais une chose est certaine : je suis bien contente de ne pas être à sa place, et ne pas me retrouver dans sa situation !

Leave a Reply

Your email address will not be published.