Série # 2 – 13 Reasons Why (avis)

On se retrouve aujourd’hui pour le deuxième article de la rubrique « série », et après vous avoir parlé de Designated Survivor, mon gros coup de cœur, j’ai envie de vous parler de 13 Reasons Why, mon deuxième coup de cœur, une série que j’ai presque regardé d’une traite et qui m’a vraiment touchée.

Le spitch : « inspirée des best-sellers de Jay Asher, 13 Reasons Why suit Clay Jensen, un adolescent qui découvre sous son porche au retour du lycée une mystérieuse boîte portant son nom. À l’intérieur, des cassettes enregistrées par Hannah Baker, une camarade de classe qui s’est tragiquement suicidée deux semaines auparavant. Les enregistrements révèlent que la jeune fille, dont il était amoureux, a décidé de mettre fin à ses jours pour treize raisons. Clay est-il l’une de ces raisons ?« 

Bon, qu’on se le dise, là encore nous ne sommes pas dans le registre série comique ou rigolote, et si vous avez envie d’une bonne marrade après une dure journée de boulot … Passez votre chemin. D’ailleurs j’irai même jusqu’à dire si vous avez envie de décompresser devant votre télé, ce n’est pas non plus la série qu’il vous faut. Cette série, bien que vraiment géniale, est quand même un peu anxiogène. Je veux dire par là qu’avec le Barbu nous avons regardé toute la saison en une semaine, et à la fin du dernier épisode je me suis sentie mal. Alors bien sûr le sujet de la série y est pour beaucoup, mais il n’y a pas que ça, cette série est tellement réaliste que ça peut en être dérangeant.

Et si en lisant le descriptif de la série, on peut avoir l’impression qu’il s’agit d’une série pour adolescents, il n’en est rien. Alors bien sûr la majorité des scènes se déroulent au lycée, la plupart des personnages sont des ado, mais les thèmes abordés dans cette série sont tellement forts (harcèlement scolaire, drogue, viol…) et les scènes sont filmées avec tellement de détails et de violence, que Cette série fait clairement réfléchir, et met en lumière le harcèlement scolaire, la détresse et la solitude des victimes, l’incapacité des établissements scolaires à traiter ce problème et surtout le désespoir des parents, qui bien souvent ne se rendent compte de rien.même si elle peut être regardée par des ado pour moi cette série s’adresse plutôt aux jeunes adultes et adultes …

Avec le Barbu nous avons trouvé cette série poignante, réaliste, et elle nous a clairement fait réfléchir, au delà du suicide d’Hannah, cette série met en lumière le harcèlement scolaire, la violence banalisée et quotidienne, la détresse et la solitude des victimes, l’incapacité des établissements scolaires à traiter ces problèmes et surtout le désespoir des parents, qui bien souvent ne se rendent compte de rien.

Et même si j’ai adoré cette série, les personnages, les histoires développées, la trame de l’histoire, à la fin du dernier épisode  je me suis clairement sentie mal à l’aise ; j’avais l’impression d’avoir plongé dans l’intimité d’Hannah, d’avoir été une petite souris dans sa vie, de l’avoir épiée, d’avoir subit avec elle son calvaire, d’avoir assisté aux événements monstrueux de sa petite vie d’ado, d’avoir vécu sa descente aux enfers, et tout comme les autres, de n’avoir rien fait pour qu’elle ne se suicide pas. Et clairement je pense que c’est là la grande réussite de cette série.

Pour conclure ?

Cette série (disponible sur Netflix) m’a captivée du début à la fin, je me suis prise d’affection pour certains personnages, et il me tarde de voir la saison 2 (qui vient d’être annoncée) pour voir comment certains vont s’en sortir (en espérant sincèrement que plusieurs personnages finissent par payer pour leurs actes) et je ne peux que vous recommande 13 reasons why si vous avez envie d’une série différente, un peu dérangeante certes mais qui fait réfléchir. Par contre certains épisodes sont extrêmement crus, certains passages sont filmés avec énormément de détails, de violence et sont d’une noirceur rare et il m’est arrivé d’avoir la nausée lors de certains passages, et de détourner le regards lors de certaines scènes trop dures pour moi, donc je ne recommanderais pas cette série à de trop jeunes adolescents, ou a des personnes un peu sensibles ou fragiles.

La bande annonce : ici

Leave a Reply

Your email address will not be published.